BIENVENUE AU MUSÉE D’ANTHROPOLOGIE PRÉHISTORIQUE DE MONACO

map actuel (1)Le Musée d’Anthropologie préhistorique a été fondé par le Prince Albert Ier en 1902 « afin de conserver les vestiges d’humanités primitives exhumés du sol de la Principauté et des régions avoisinantes ».

Il a été établi dans l’enceinte du Jardin Exotique par S.A.S le Prince Rainier III en 1959.

Ses collections permettent de retracer, au rythme des périodes glaciaires et interglaciaires, les étapes majeures de l’évolution de l’humanité. Elles nous enseignent qu’il y a plus d’un million d’années, la Côte d’Azur était déjà, pour nos lointains ancêtres, un site d’habitat privilégié.

Institut de Recherche, le Musée pratique des fouilles sur le terrain, réalise des études en laboratoire et publie un bulletin scientifique annuel.

EN CE MOMENT TOUS LES JOURS : Nouvelle exposition temporaire « Monoikos, l’histoire antique de la Principauté »Affiche Monoikos 4HD format A2_01

Pour les enfants : Jeu de piste au musée dans la salle Albert 1er

Quizz disponible sur place. Mène l’enquête dans le musée ! Les meilleurs archéologues auront leur nom affiché en 1 ère page du site et recevront une petite surprise à l’accueil du musée !

Présentation1

http://monaco-program.com/event/jeu-de-piste/2016-02-24%2014:00/

LES MEILLEUR(E)S ARCHÉOLOGUES  à ce jour sont : N.P. de Monaco, N.P. d’Andlau, B. P. de Cagnes-sur-mer, L.R. de Monaco, L.C. de Beaulieu-sur-mer, A.J. de Villeurbanne, L.F. de Nice, K. de Marseille, A.H., R.H. et C.H. de Peschadoires, N.R. de Menton, L.G.L. de Nice, A.C. de Bordighera, K.C. de Monaco, S. de La Colle sur Loup, I. de Monaco, A. de St Pierre d’Entremont, M. et L. de Paris, R. de Nice, C. de Sospel, I. de Monaco, A. et C. de l’Isle sur Adam, M. de Meylan, J. de Nice, I. de Mougins, E. de Senillé, A.B. Anvers sur Oise, C. et T. de Fronton, N. et E.A. de Lescout, W. de Sannois, J.N. de Monaco, H.M. de Roquebrune-Cap-Martin, C. de Coarazze, S. de Vitrolles, L. de Nice, T. de Paris, G. de Nice, J. de Marseille, L. et E. de Barenton-Bugny, S. et S. de Saint-Cloud, A. Le Mans, F. de Plabenne, J.de Bastia, C. d’Aix en Provence, A.de Vimy, L. de Perreux Fechet, J. de Assieux, L. de Ricrange, B. d’Amiens, A. de Rambouillet, S. de Munich, R. de Halluin Nord, E. de Cagnes-sur-mer, O. de Nuaillé, C. de Miremont, M. de Nuaillé, K. Ursy, P. de Beausoleil, M.  deBeausoleil, P. de Beausoleil, J. de Dijon, L. de Veckring, V. de Paris, M. de Thiez, R. M. et A. de Chateaubourg, B. et A. Franconville, C. de Washington dc, A. de Monaco, L. de Monaco Y. de Monaco, C. d’Eymoutiers, E. de Tourette Levens, C. de Contes, A. d’Isle, O. et I. de Montfermeil, A.-L. de Romorantin, L. du Luxembourg, A. de Puy Guillaume, C. de Challes, H. d’Antony,E.et p. de Gonesse, F. et C. de Paris, T. de Grenoble, V. de Paris, L. de Monaco, L.-A. de Nice, E. de St Pierre Du Perray, N. de La Roche Sur Foron.

Commémoration du Centenaire des fouilles à la grotte de l’Observatoire (1916-2016) – Emission d’un nouveau timbre

http://www.monacochannel.mc/Chaines/Monaco-Info-Les-Reportages/Videos/Les-100-ans-des-fouilles-de-la-grotte-commemores-par-un-nouveau-timbre

L’année 2016 marque le centenaire des premières fouilles réalisées à la grotte de l’Observatoire du Jardin exotique de Monaco. Initiées en 1916, elles rendent compte d’une découverte majeure : la mise en évidence des plus anciennes traces d’occupation humaine à Monaco. Le Prince Albert Ier pressentait depuis longtemps le grand potentiel archéologique de ce site. Les travaux ont permis de révéler des occupations paléolithiques successives. Cette année, le Musée d’Anthropologie préhistorique programme une reprise des activités de terrain basées sur des nouvelles méthodes et techniques d’analyses scientifiques. Ces timbres seront en vente à l’Office des Timbres, au Musée des Timbres et des Monnaies, dans les bureaux de poste et les guichets philatéliques de la Principauté, auprès des négociants monégasques en philatélie, ainsi qu’au Musée de la Poste et au Carré d’Encre à Paris. Ils seront proposés à nos abonnés et clients, conjointement aux autres valeurs du programme philatélique de la deuxième partie 2016.

TimbreGrotteOk.png

Le Père Noël est déjà passé au Musée d’Anthropologie préhistorique… grâce au NMNM !

Dans la nuit du vendredi 4 décembre, pas moins de 5 œuvres anciennes (« lapidaires ») sont arrivées par les airs au Musée d’Anthropologie préhistorique !

Un sarcophage (Antiquité romaine), une double-colonnette en marbre, deux chapiteaux gothiques et un fragment d’entablement en calcaire (époque médiévale, XIe au XVe siècle) étaient jusque-là exposés dans les jardins de la3 NMNM-IMG_3474 Villa Sauber, grâce à un don de Madame Besson-Maufrangeas.

Le NMNM (Nouveau Musée National de Monaco), après avoir fait procéder à des interventions de restauration (Musées de France), a choisi tout naturellement de déposer ces superbes témoins archéologiques au Musée d’Anthropologie préhistorique, institut monégasque de recherche et de valorisation du Patrimoine.

Ces pièces aussi originales que spectaculaires ont été transférées à la nuit tombée, du Larvotto au Jardin exotique. D‘un certain poids, elles ont été déposées par grutage sur la terrasse du Musée d’Anthropologie préhistorique (MAP) entre 22h et 2h du matin. Transpalettes, pinces de marbriers et bois paraffinés ont finalisé leur emplacement sur le parcours de visite menant au NMNM-Villa Paloma.

Une collaboration fructueuse, qui permet non seulement un enrichissement des collections archéologiques du MAP mais aussi et surtout l’étude et la valorisation de ces précieux objets. En effet, médaillon et motifs sculptés vont faire l’objet de futurs travaux scientifiques.

Par ce dépôt, le NMNM fait donc « d’une pierre deux coups » : la joie des chercheurs et des visiteurs du musée qui peuvent venir admirer la nouvelle collection … dès aujourd’hui !

photo : copyright NMN

Ce diaporama nécessite JavaScript.